LES GEEKERIES

[Découverte] Children of Zodiarcs – un RPG tactique signé SQUARE ENIX


Yo les gamers, ça fait un bail, mais je suis de retour

Les fans de Xcom vont bien apprécier cette superbe découverte, et les fans de Square Enix encore plus. Notre invité cette foi est Children of Zodiarcs, un RPG tactique sorti le 18 juillet 2017, développé par notre cher Square Enix, les créateurs de Final Fantasy pour les non-connaisseurs, qui nous plonge dans un univers qui se divise entre richesse et misère absolue (et rien au milieu), là où le danger vous guette à chaque tournant.

L’histoire nous emmène dans le royaume de Lumus, où l’on suit l’aventure d’une bande de voleurs qui sont sur la trace de reliques antiques connues sous le nom de « Zodiarcs », dans l’espoir de se faire un peu d’argent pour sortir de la vie misérable qu’ils mènent. Cependant, leur chemin est parsemé de défis et obstacles, car nos chers Nahmi, Pester et Brice ne sont jamais à l’abri des ennuis, car les gardes de la ville sont partout et feront de leur possible pour les arrêter. Et comme si les gardes n’étaient pas assez, les gangs rivaux et les cannibales sont là également pour en remettre une couche. En gros : Il ne faut jamais baisser sa garde.

Les combats de Children of Zodiarcs ressemblent beaucoup à celui de Final Fantasy Tactics. Vous contrôlez vos personnages à tour de rôle, vous pouvez vous déplacer d’un certain nombre de cases, puis attaquer. Notez que le jeu dispose d’un système d’attaque assez unique; vous avez un arsenal de cartes qui représentent vos sorts, et vous utilisez ces derniers pour attaquer, puis vous en piochez d’autres. Vous pouvez aussi construire un deck personnalisé qui regroupe vos meilleures cartes pour mieux progresser dans l’histoire.

Comme le montre l’image ci-dessus, vous avez aussi la possibilité d’amplifier la puissance de vos compétences en utilisant des dés, qui vous attribueront un bonus d’attaque, de défense, de soin, des cartes en plus ou même une deuxième action.

Pour résumer, Children of Zodiarcs nous offre un gameplay unique, mélangeant les cartes et la chance des dés pour épicer le tout, rajoutez à ça une histoire palpitante quoique un petit peu douloureuse, et vous avez devant vous des heures de gameplay pour vous occuper.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *